Le Food Empowerment Project met à disposition une liste des entreprises qui commercialisent des chocolats que nous recommandons ou pas. Pour figurer sur notre liste, il faut qu’elles fabriquent des chocolats véganes. 

Pourquoi ?

  1. Pour aider les gens à acheter des chocolats qui n’entraînent pas l’exploitation d’êtres humains (enfants ou adultes) ou d’êtres non humains (comme les vaches et les chèvres).
  2. Pour faire en sorte que les consommateur·ice·s sachent où les entreprises se situent par rapport à cette question.
  3. Pour encourager les consommateur·ice·s à contacter les entreprises et leur faire savoir ce qu’iels en pensent !

Toute entreprise qui souhaite changer de fournisseurs a accès à une liste de grossistes de chocolat que nous recommandons.

Comprendre notre liste 

La liste se divise en plusieurs catégories : 

Chocolats que nous recommandons sans réserve

Cette première catégorie est assez simple. Il s’agit des entreprises qui (ne) proposent (que) des chocolats véganes. Elles ont répondu à notre demande d’informations concernant la provenance de leurs fèves de cacao, et les fèves ne viennent pas de régions d’Afrique de l’Ouest où le travail des enfants et l’esclavage sont très répandus. Si elles s’approvisionnent en Afrique de l’Ouest, il s’agit de coopératives autogérées approuvées par nos soins.

Recommandées — en leur laissant le bénéfice du doute

Il s’agit d’entreprises qui s’approvisionnent au Ghana, mais qui ont mis en place des programmes et qui cherchent à faire les choses aussi éthiquement que possible. Nous vous tiendrons informé·e·s de leur évolution, mais pour le moment, nous souhaitons leur laisser le bénéfice du doute. 

Non recommandées

Il s’agit des entreprises dont, à notre connaissance, le cacao vient de fermes situées dans des régions où le travail des enfants et l’esclavage sont très répandus. 

Non recommandées, mais disent travailler à trouver des solutions

Il s’agit des entreprises qui ont répondu à notre demande d’informations et qui possèdent une certification spécifique (bio par exemple), et/ou qui nous ont indiqué être conscientes du problème de l’esclavage et se sentir assez concernées pour y travailler, mais, malheureusement, leurs chocolats viennent de coopératives d’Afrique de l’Ouest qui ne sont pas autogérées.

Elles achètent actuellement leur chocolat dans l’intention de ne pas contribuer au travail des enfants et à l’esclavage, mais comme elles s’approvisionnent dans des régions à risques, nous ne sommes pas en mesure de les recommander à cause des problèmes liés à différentes certifications.

Certaines de ces entreprises qui utilisent des chocolats issus du commerce équitable ne vont pas forcément envisager un changement de fournisseurs, mais peuvent être considérées comme des entreprises « éclairées » qui cherchent à s’améliorer.

Si elles utilisent des chocolats issus du commerce équitable, pourquoi ne figurent-elles pas sur notre liste d’entreprises recommandées ? Malheureusement, nous avons découvert que des enfants travaillaient dans certaines coopératives équitables ou fermes « certifiées » ; on peut au moins leur reconnaître le fait d’avoir scolarisé les enfants.

Cette découverte nous inquiète et nous préférons donc ne pas les recommander pour le moment. Cela peut être amené à changer, mais pour l’heure, c’est là où nous les faisons figurer dans notre liste.

Les entreprises avec qui nous travaillons pour changer de fournisseurs ne figurent pas sur la liste.

Non recommandées, mais ont répondu

Nous référençons les entreprises qui ont répondu en toute honnêteté, mais qui ne correspondent pas à nos critères puisqu’elles se fournissent dans des régions où les pires formes de travail des enfants, dont l’esclavage, sont très répandues.

Non recommandées : les entreprises n’ont pas souhaité répondre aux questions (absence de transparence pour les consommateur·ice·s).

Ces entreprises qui ne souhaitent pas indiquer d’où viennent leurs chocolats ne sont pas bien différentes de celles qui n’ont pas répondu du tout. Nous ne demandons pas à avoir le contact des fournisseurs, mais seulement la provenance des fèves de cacao. Chercher à cacher cette information est un manque de respect envers les consommateur·ice·s qui se sentent concerné·e·s par cette question.

Non recommandées : les entreprises n’ont pas répondu

Les entreprises n’ont tout simplement pas donné suite à notre demande. Si les entreprises préférées de certain·e·s consommateur·ice·s figurent dans cette liste, nous les encourageons à les contacter.

Comment contactons-nous les entreprises ? 

Le Food Empowerment Project contacte les entreprises par email pour leur demander la provenance de leurs fèves de cacao. Après deux semaines sans réponse, nous retransférons le message d’origine. La semaine suivante, les deux rappels sont de nouveau envoyés, cette fois-ci avec un lien vers notre liste, pour leur faire savoir qu’elles y figureront dans la catégorie sans réponse si elles ne donnent pas suite. Si au bout d’une semaine nous n’avons toujours pas de réponse, nous les ajoutons à notre liste. Si la réponse est « Suisse » ou « États-Unis » ou tout autre pays non producteur de cacao réputé pour son chocolat, nous renvoyons un message pour leur rappeler que nous parlons des fèves et non du chocolat. 

Nous faisons en sorte de mettre notre liste à jour (qui existe aussi sous forme d’application) une fois par mois. 

Nous encourageons les gens du monde entier à nous envoyer les noms des entreprises qui fabriquent des produits véganes à base de chocolat, mais qui ne figureraient pas sur notre liste ; nous enquêterons sur l’entreprise pour voir où les ranger dans notre liste.

shame on albertsons

WHAT YOU CAN DO

Please sign and share the petition to Safeway/Albertsons’ CEO Vivek Sankaran right now and tell him that all neighborhoods need access to fresh food!

Please sign our friends, at Birchwood Food Desert Fighters, petition to Albertsons, asking them to remove ALL grocery noncompete clauses affecting the Park Manor Shopping Center.

Call Safeway to complain:
1-877-Safeway
(1-877-723-3929). *

Call Albertsons to complain:
1-877-848-6483.*

Call Safeway to complain:
1-877-Safeway
(1-877-723-3929). *

Call Albertsons to complain:
1-877-848-6483.*

* Suggested language and details: Please make a polite phone call and keep in mind the person you are speaking to probably has no idea about this policy—most people don’t. You just need to stay on the line for a customer service representative. For Safeway, they will ask you for your full name and phone number and if you have a Safeway card number.
 
Suggested language: “I am calling to log a comment against a Safeway / Albertsons policy that sometimes puts restrictive deeds on its former properties and prevents other grocery stores from moving in, sometimes for 10 years or more. This has impacted community health. I would like Safeway / Albertsons to end this policy immediately.”
 

If they ask questions you cannot answer, feel free to provide our email: info@foodispower.org and remind them you are calling because you disagree with this practice.

Order some of our leaflets to share with others by emailing info(at)foodispower.org.

 
 

Join us by taking a stand in front of your local Safeway / Albertsons! Find a demo to attend here.

Want to organize your own demo? We can send you leaflets and posters. Contact us here for additional details.

 
 
Take action on social media with hashtag #ShameOnSafeway & #ShameOnAlbertsons and tagging Safeway & Albertsons.

Thank you for wanting to take a stand against a corporation that is impacting the health of Black and Brown communities and low-income neighborhoods.

Skip to content